Rodin

Ce mercredi 29 novembre le centre culturel vous propose la projection du film de Jacques Doillon, Rodin.

100 après la disparition de Rodin, l’artiste est présenté par Doillon dans une chronologie qui traduit l’évolution de l’art dans la modernité, dépeint un homme complexe qui est passé à la postérité et contextualise toute une époque. Rodin est servi par un tout grand Vincent Lindon, qui, inspiré par son personnage, continue la sculpture dans la vie… Le film sera suivi du 30’ forum dédié à une démonstration de modelage sur terre glaise, technique de sculpture chère à Rodin.

À Paris, en 1880, Auguste Rodin reçoit enfin à 40 ans sa première commande de l’Etat: ce sera La Porte de L’Enfer composée de figurines dont certaines feront sa gloire comme le Baiser et le Penseur. Il partage sa vie avec Rose, sa compagne de toujours, lorsqu’il rencontre la jeune Camille Claudel, son élève la plus douée qui devient vite son assistante, puis sa maîtresse. Dix ans de passion, mais également dix ans d’admiration commune et de complicité. Après leur rupture, Rodin poursuit son travail avec acharnement. Il fait face et au refus et à l’enthousiasme que la sensualité de sa sculpture provoque et signe avec son Balzac, rejeté de son vivant, le point de départ incontesté de la sculpture moderne.
À 60 ans, enfin reconnu, il devient le sculpteur le plus célèbre avec Michel-Ange.

 

Vous pouvez retrouver cette bibliographie au comptoir de prêt de la bibliothèque de Tubize.

Où?

Centre culturel de Tubize

Théâtre du Gymnase

Boulevard Georges Deryck, 124

Quand?

Mercredi 29 novembre à 19h30

Durée du film : 1h50

Comment?

6€ – 5€
Carte de 10 places 40€
Art.27
film + démo de sculpture modelage sur argile + drink
Fable, conte fantastique belge

Articles relatifs

Laisser un commentaire