La chambre des officiers de Marc Dugain

Pour ce premier roman, Marc Dugain a reçu le prix des libraires et le prix des 2 Magots. Il a dédié ce livre à son grand-père lui-même mutilé de la guerre 14-18. Cet ouvrage a été adapté au cinéma par F. Dupeyron.

Une salve d’artillerie, le réveil, la douleur, la prise de conscience de l’importance des mutilations et, au cœur du récit, la très, très longue reconstruction physique et surtout psychologique pour retrouver une vie « normale » tout en étant différent des autres et différent de celui qu’on était.

Une phrase donne le ton et résume l’état d’esprit de ces « gueules cassées »:

« Ce qui nous avait réunis dès les premières semaines de la guerre, c’était une décision tacite de renoncer à toute introspection, à toute tentation de contempler le désastre de notre existence, de céder à une amertume où le désabusement alternerait avec l’égoïsme du martyr. »

J’ai été profondément touchée par le réalisme et le caractère pudique mis en lumière avec sensibilité et simplicité.

Aucun pathos, juste la volonté de rendre hommage à ces hommes et à leur courage en les accompagnant tout au long de leur combat personnel vers la guérison et le retour à la vie.

La force de ce livre réside dans les messages qu’il délivre parce qu’ils sont intemporels :

  • L’Histoire ne se résume pas à des dates et des faits, n’oublions pas les victimes.
  • Au bout du tunnel, la vie est la plus forte.

Christiane

La chambre des officiers, Marc Dugain, Lattès, 1999.

Ce roman est disponible dans les bibliothèques de Tubize et de Saintes.

Et vous, Qu’en avez-vous pensé?
Laissez-nous vos commentaires.

Si, vous aussi, vous voulez partager vos impressions de lectures, il suffit de nous envoyer un mail à tuclasakoi@gmail.com ou de déposer votre critique au comptoir de prêt de votre bibliothèque.

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu
%d blogueurs aiment cette page :