les gens de Philippe Labro

Quand on commence un roman de Philippe Labro, on sait que l’on passera un bon moment, que l’on sera un peu triste quand arriveront les dernières pages.

Et bien c’est encore le cas pour celui-ci, quelques destinées se croisent dans des moments importants de leur vie, ces « gens » vont par leurs rencontres, se révéler à eux-même et leur vie va prendre une direction différente de ce qu’elle était, ils vont chacun se servir de révélateur, parfois tragique et pathétique d’ailleurs.

Certains viennent d’Amérique, pays que l’auteur connaît très bien, les autres vivent à Paris dans le monde superficiel et cruel de l’audio-visuel, ces destins, ces personnages et le monde dans lequel ils vivent sont très bien analysés cela dans un style magnifique.

Philippe Labro fait de nous des lecteurs heureux: le style, le profil psychologique, tout est bien tissé. Comme on le  dit communément, « on est pris ». N’est-ce pas ce que l’on attend d’un livre? Et c’est bien gai d’être emmené avec talent dans la vie des autres.

Bonne lecture.

Les gens, Philippe Labro, Gallimard, 2009.

Ce roman est disponible dans les bibliothèques de Tubize, Clabecq et Saintes

Et vous, qu’avez-vous pensé de ce livre?

Articles relatifs

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.